Halles fermières de Mirepoix – Commander en 1 clic !

Comment ça marche ?

Pour mes commandes aux Halles fermières de Mirepoix à compter du jeudi 14 mai

Je me rend sur le site de la chambre d’agriculture, le site des producteurs en Pyrénées cathares ou le site de votre association:

  • Je clique sur le lien du formulaire
  • Je saisis mon nom, mon mail et mon mobile,
  • Je choisi les types de produits dont j’ai besoin: la liste des producteurs concernés s’affiche,
  • Je sélectionne mes producteurs et j’indique les quantités de produits désirées
  • Je valide ma pré-commande

Je reçois alors à l’adresse mail que j’ai saisi, un récapitulatif de tous les produits commandés et simultanément un message est adressé à chaque producteur sélectionné avec les produits demandés. Chaque producteur me confirmera par e-mail ma commande pour la partie qui le concerne.

Le jour venu, je me rend aux Halles fermières de Mirepoix, je règle et collecte mes achats directement auprès de chaque fournisseur.

Il ne me reste plus qu’à profiter de ces bons produits locaux, avec la satisfaction de favoriser les producteurs locaux, la résilience alimentaire du territoire et de contribuer à la réduction des émissions de CO2 liées au transport de marchandises !

Mise à jour des producteurs présents aux Halles fermières de Mirepoix

Cette liste des producteurs présents sur les Halles fermières de Mirepoix est remise à jour régulièrement.

Pour en savoir plus, télécharger le document suivant:

Des mises à jour peuvent avoir lieu, n’hésitez pas consulter régulièrement le site de la Chambre d’agriculture ou le site des Pyrénées Cathares

Carton plein pour les premières Halles Fermières de Mirepoix !

A 13h00 on dénombrait pas moins de 140 véhicules et 80 piétons venus récupérer leurs commandes !

Dans une ambiance bon enfant mais concentrée sur le respect des gestes barrières et du dispositif mis en place pour l’occasion, la grosse matinée qui avait commencé à 8h00 avec l’installation des producteurs pour se terminer à 13h00 s’est très bien déroulée autant du point de vue des organisateurs que des consommateurs qui ont bien voulu donner leurs impressions « à chaud ».

Le nombre des commandes enregistrées par certains producteurs pouvait laisser redouter un pic de fréquentation un peu « tendu » mais au final le flux a été relativement régulier et n’a pas généré de temps d’attente significatif.

Les équipes de la chambre d’agriculture présentes sur site et fortes de leur expérience sur ces halles fermières, qui se répandent en Ariège comme une trainée de poudre, ont permis de mettre « de l’huile dans les rouages » pour que tout se déroule au mieux.

Votre association était bien sûr activement présente et nous avons pu constater que le mot « implication » n’était pas un vain mot car tout le monde a mis « la main à la pâte » et quand on vous dit tout le monde ce ne sont pas juste les personnes que l’on s’attend naturellement à voir tel Simone Verdier, Trifine Cuvillier, la police municipale et les services techniques mais également Philippe Lacube président de la chambre d’Agriculture, Jean-Jacques Michau président de la communauté de communes de Mirepoix, Nicole Quillien la « encore maire » selon ses propres mots. Croyez en notre vécu: tout ce beau monde ne faisait pas de la figuration car il y avait du travail ! Spécial « award » à Nicolle qui a peut être parcouru ses 10 km puisqu’elle assurait la jonction entre le stand piétons et les producteurs qu’il fallait prévenir dès qu’un client se présentait !

Outre les membres du comité de pilotage qui étaient présents : Alain Toméo, Christiane Mazine, Jimmy Ribeiro (en tant que producteur également) et Alain Guerrey, nous tenons à remercier pour leur aide précieuse deux de nos adhérents Lucie Guiraud-Kowalczyk et Arnaud Trotin !

Une réunion de bilan aura lieu ce lundi pour discuter des améliorations et mettre en place l’épisode 2

L’arrivée des premiers clients

Adhésion / Renouvellement

Chers adhérents et sympathisants,  

C’est avec un retard certain lié à l’actualité autant qu’à la mise en place des fondamentaux de l’association que nous vous adressons le classique message d’appel à votre adhésion ou renouvellement d’adhésion.  

L’épidémie actuelle de SARS-COV-2 est l’un des nombreux facteurs de nature à déstabiliser notre civilisation parmi lesquels on trouve aussi: le réchauffement climatique, l’effondrement de la biodiversité, l’épuisement des ressources minérales et pétrolières…  

L’homme ne pourra continuer à croître indéfiniment dans un monde fini, la nature nous lance un nouvel avertissement…  

Nous restons optimistes sur la sortie de crise sanitaire actuelle mais nous le savons tous déjà: il y aura des conséquences lourdes. Certaines sont et seront négatives, dramatiques, mais n’en doutons pas d’autres sont déjà positives pour le mouvement de transition.  

Ainsi des concepts perdus de vue par les générations qui ont suivi la seconde guerre mondiale tels que la sécurité alimentaire sont battus en brèche: nous avons tous constaté à quelle vitesse les étals des supermarchés se sont vidés. La continuité des approvisionnements internationaux tends à se maintenir mais certains pays menacent de fermer leurs frontières aux exportations de nourriture pour privilégier leur propre approvisionnement. Ils déclenchent ainsi, par phénomène de rebond, une réaction similaire des autres pays qui, si elle s’emballe, dé-mondialisera soudainement le marché alimentaire, chaque pays, région devenant dépendant de sa propre capacité à nourrir ses habitants.  

L’autonomie alimentaire des territoires est l’un des nombreux aspects que la transition propose de gérer pour éviter le scénario décrit. C’est dorénavant un sujet qui parlera à tout le monde et nous aidera à avancer ! Notre jeune association n’a pas eu la possibilité d’anticiper la gestion de ce problème mais nous avons agi sans compter les heures pour aider nos producteurs locaux à retrouver des débouchés pour leurs produits après la fermeture des restaurants et cantines (voir le descriptif de nos actions via les menus ci-dessus).  

La transition c’est aussi compter sur l’humain pour se préparer collectivement à affronter les conséquences de nos actes sur la planète et le climat. Nous ne sommes pas des survivalistes qui entassent des stocks de nourriture égoïstement. Nous pensons qu’il est possible d’organiser collectivement des ceintures alimentaires autours des lieux de vie qui soient suffisantes pour tous, nous rassurent, nous assurent et permettent aux producteurs locaux de vivre dignement de leur travail.  

Enfin et pour ne pas entrer dans une énumération fastidieuse de tous les projets passionnants que nous comptons mettre en œuvre avec vous, nous pensons que « Gouverner c’est prévoir » et que l’emprise trop importante de l’économie sur les mécanismes de décision démocratique ne permet pas ou plus de réagir suffisamment vite et suffisamment fort aux bouleversements que nous avons causé collectivement.
C’est pourquoi notre association s’est dotée dans son objet de la mention: « Être force de propositions pour co-construire les politiques… »
C’est pourquoi aussi nous nous sommes dotés statutairement d’un mode de fonctionnement démocratique avancé au titre de l’exemplarité que nous devons à tous.  

Un point encore nous rend optimistes: dans l’adversité actuelle nous avons vu émerger de belles initiatives de solidarité, des énergies nouvelles, des idées brillantes qui ont vu le jour en quelques semaines: c’est beau ! (rejoindre la transition c’est encore mieux puisque notre objectif est d’anticiper tout cela :)…  
Nous vous attendons les bras ouverts, avec votre énergie, vos idées, votre bonne humeur, votre tolérance et votre respect de l’autre…  

Pour nous rejoindre ou renouveler votre engagement il vous suffit de nous retourner le bulletin d’adhésion disponible ici. Le montant de la cotisation est laissé à votre libre appréciation, nul besoin de préciser que vos cotisations constituent, à ce jour, la seule source de revenus de l’association et qu’elles conditionnent l’échelle à laquelle nous agissons…  

Le comité de pilotage  

COVID-19 : Les informations utiles

Site du gouvernement cartes et graphiques sur l’évolution de l’épidémie :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est carte.png

Site d’information officiel du gouvernement

Point de situation, informations essentielles, attestations dérogatoires… https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Vous pensez avoir été exposé ? Évaluez vos symptômes

Le ministère des Solidarités et de la Santé a validé un algorithme co-développé par l’Institut Pasteur et l’APHP permettant d’orienter, via des outils numériques, les personnes pensant avoir été exposées au Coronavirus (COVID-19): maladiecoronavirus.fr

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est binocular.png

Lancement de la plateforme citoyenne d’entraide :

Face à la pénurie de forces vives des associations et pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires et rompre l’isolement des plus vulnérables, le Gouvernement initie le lancement de la plateforme de mobilisation citoyenne « jeveuxaider.gouv.fr »

Fabriquez votre propre masque de protection

En suivant les indications et le patron publiés par le CHU de Grenoble:

Gestion des déchets pendant la crise en Ariège

Attestation numérique de déplacement: plus besoin d’imprimer !

Le ministère de l’intérieur a mis en ligne un site qui vous permet de générer automatiquement l’attestation de déplacement dérogatoire en document pdf sur votre téléphone mobile ou tablette, à présenter aux autorités accompagné d’une pièce d’identité : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

« La crise actuelle peut nous aider à affronter la crise écologique »

Nous sommes dans un moment de vulnérabilité qui est aussi un moment de vérité. Une certaine idéologie du progrès avait fini par nous persuader que l’humanité atteignait la maîtrise pleine, que l’on pouvait nier les dangers dus à l’environnement. On a cru qu’il fallait presque faire disparaître les états, alors qu’il saute aux yeux aujourd’hui que le marché ne peut pas gérer les situations de crise, qu’il faut un corps bien doté de professionnels de l’intérêt général.

L’actuel rappel dramatique à la réalité peut être vu comme un avertissement de la nature, car cette idéologie de toute-puissance, dont les valeurs cardinales sont l’individu, le marché et le court terme, est aussi catastrophique pour la santé que pour le climat.

Cette crise pourrait donc être l’occasion d’une inversion des valeurs, d’un retour au collectif et au long terme, d’évaluer à quoi nous tenons vraiment. Car ce qu’il nous faut faire pour le climat n’est pas si éloigné de ce que nous avons fait pour le virus – arrêter tout sauf l’essentiel, puis réfléchir à ce qu’il faut redémarrer et comment.

Faudra-t-il vraiment renflouer les compagnies aériennes après cette crise ? l’industrie automobile ? il faut profiter de ce que les esprits sont ouverts, ne pas hésiter à imaginer un changement de société et ne surtout pas repartir sur les même rails.

Dominique BOURG – Philosophe et historien de l’environnement, université de Lausanne – Cité dans un article du magazine Science et vie traitant du monde d’après le virus vu par la science.

Les halles fermières de Mirepoix

Dans la continuité de notre action de soutien aux producteurs locaux suite à la fermeture des restaurants, des cantines puis des marchés et en complément de la base des producteurs locaux que nous avons mis en service (article 1 , article 2), nous avons l’immense plaisir de vous informer que nos actions et notre travail de fond en collaboration avec les autorités locales ont débouché:

Ce jeudi 16 Avril 2020 entre 9h00 et 13h00 se tiendra sur le parking Paul Dardier (ancienne gare) à Mirepoix la première édition des Halles fermières de Mirepoix!

Cette opération, portée par la chambre d’agriculture, rassemble un consortium constitué de représentations consulaires, de syndicats, de communes, d’EPCI et d’associations dont Pays de Mirepoix en transition(s).

En complément du communiqué de presse de la chambre d’agriculture voici quelques indications sur la nature de l’opération et comment cela fonctionnera :

De quoi s’agit il ?

C’est un concept de « Drive » de producteurs locaux: les clients contactent les producteurs de la liste pour commander des produits qu’il retireront simultanément à un moment et un endroit donné. Pour des raisons sanitaires, seules les personnes ayant pré-commander peuvent accéder au site de retrait.

*

Pour les clients :

  • Du samedi 11 au mercredi 15 avril au matin vous pourrez passer vos commandes aux producteurs participant à l’opération dont la liste est ici.
  • Vous repérez les produits dont vous avez besoin et contactez (courriel OU téléphone) les producteurs concernés (coordonnées détaillées dans la liste).
  • Le prix et le mode de règlement sont convenus entre vous (Chèque ou CB uniquement) et un numéro de commande vous est retourné.
  • Le jeudi 16 Avril entre 9h00 et 13h00 vous vous rendez en voiture ou à pied, muni de votre téléphone mobile, de votre bon de commande et de votre attestation de déplacement sur le parking Paul Dardier (ancienne gare) à Mirepoix.
  • Visualiser le plan du dispositif ici.
  • D’après la répartition des stands sur le plan, téléphonez au premier producteur du circuit à qui vous avez passé commande pour lui indiquer votre arrivée.
  • Les personnels à l’entrée vous prendrons en charge: suivez leurs indications.
  • Sur le parking vous allez effectuer un circuit en marche avant continue et passerez devant les emplacements de chaque producteur.

Télécharger: mode d’emploi de l’utilisateur

*

Pour les producteurs :

  • Vous avez postulé pour participer lors de la campagne de recrutement.
  • Suivant les places disponibles, si vous avez été retenu, vous devez alors signer la charte d’engagement du producteur et la retourner à Trifine Cuvillier avant le jour de l’opération.
  • A compter de la publication de la liste des producteurs participants vous allez commencer à recevoir des appels ou des courriels des personnes qui souhaitent vous passer commande.
  • A partir de ce point l’association vous propose deux prestations additionnelles qui se surajoutent au dispositif afin de vous faciliter la vie:
    • L’utilisation mutualisée d’un terminal de paiement CB si vous n’en disposez pas et qui sera disponible sur site.
    • L’élaboration de votre document « Bon de commande » pour faciliter 1/ les commandes par vos clients et 2/ votre travail d’enregistrement des commandes pour organiser la livraison. Exemple de ce dispositif mis en place pour « Le poulet Gambadeur » ici.
    • Le détail de ces opérations est adressé en ce moment même par courriel à tous les producteurs inscrits.

La genèse du projet en vidéo sur Azinat